Le choix d’un électroménager et les conditions d’achat :

Affiché par sur juillet 1, 2015 dans Blog | Commentaires fermés sur Le choix d’un électroménager et les conditions d’achat :

Les activités domestiques sont facilitées par les différents accessoires électroménagers mis sur le marché, grâce aux travaux de recherche continus dans ce domaine, ce qui libère bien des foyers dont les membres peuvent occuper un emploi rémunéré. En effet, des machines à laver le linge, à celles qui lavent la vaisselle, les équipements sont disponibles pour effectuer les tâches ingrates qui confinaient bien des femmes au foyer, tout en appauvrissant les familles. L’achat d’un lave-vaisselle performant selon le budget : Plusieurs modèles existent sur le marché, dont le choix dépend du nombre de personnes au foyer, pour déterminer les dimensions de l’appareil nécessaire, sachant qu’il est plus raisonnable de rassembler toute la vaisselle en un seul nettoyage, pour éviter une consommation importante d’énergie. Pour ce critère, lorsqu’on est amené à prendre un format gigantesque à cause d’une famille nombreuse, il est prudent avant d’effectuer l’achat de prendre les mesures des portes et de l’emplacement à côté de l’évier. On retrouve des modèles avec plusieurs tiroirs superposés, et des versions comme le lave-vaisselle de luxe qui est silencieux, contrairement au classique qui est bruyant et moins cher. Il est doté de plusieurs options supplémentaires, telles : Le séchage à chaud. Le rinçage avec un principe désinfectant pour certains ustensiles. Le récurage des marmites et le lavage express. Des paniers réglables. Les conditions d’achat du lave-vaisselle dans un foyer : En fonction du budget d’une famille, le paiement de l’électroménager choisi est donc effectué au comptant ou sur plusieurs termes étalés correspondant à des mensualités, car la plupart des fournisseurs acceptent cette négociation. Ces arrangements sont de nature à faire gagner des parts de marché importantes à ces commerçants, qui peuvent ainsi livrer plusieurs appareils en un mois. Des clients qui ont encore une marge auprès de leur institution financière payent par cartes de crédit, après avoir démontré une source de revenus susceptibles de compenser le montant emprunté par des prélèvements périodiques. Le montant des traites est élevé pour les familles qui ont l’avantage d’avoir un revenu considérable, ce qui abrège la durée de la créance vis-à-vis du vendeur d’électroménagers, ceci signifie qu’un relevé bancaire est exigé au moment de la transaction. Les machines à laver à plusieurs cycles conviennent aux familles qui amassent beaucoup de récipients, en sorte qu’il faut répéter le processus pour avoir un service impeccable. La vérification de cette option est donc fondamentale au moment de l’acquisition, car elle détermine la durée du nettoyage et la consommation de l’énergie électrique. Pour en savoir plus, cliquez sur Beaucher Electrique...

Lire plus

Comment faire une rénovation de la salle de bain

Affiché par sur octobre 6, 2014 dans Blog | 0 commentaires

La salle de bain est l’une des pièces qui exigent une rénovation constante parce que c’est le lieu où nous passons le plus de temps pour notre toilette. Mais cette rénovation doit correspondre à vos goûts et à votre budget. Faire appel à un décorateur intérieur Pour donner un meilleur goût à votre salle de bain, vous pouvez faire appel à un designer d’intérieur qui va étudier chaque recoin de votre salle de bain afin de proposer les plans de design. Chaque design proposé par le décorateur prend en considération plusieurs éléments décoratifs à savoir les différents supports qui vont accueillir les serviettes, les savons et d’autres outils.  Comment donner un meilleur style à votre salle de bain ? Plusieurs éléments décoratifs doivent entrer dans le processus de changement de style de votre salle bain : Il est possible de maintenir un doux éclairage dans une salle de bain afin de donner un aspect harmonieux. Ne choisissez pas les baignoires austères qu’on trouve dans tous les magasins. Faites le choix d’une baignoire avec un design original. L’utilisation des crochets pour suspendre vos vêtements de toilette doit correspondre au décor de la salle de bains. Les miroirs ne sont pas uniquement destinés à faire du maquillage; c’est aussi un élément important dans la rénovation salle de bain. Choisissez de préférence un grand miroir avec du style sur les bordures. Quelles sont les parties à rénover dans une salle de bain ? Si vous souhaitez remettre à neuf votre salle de bain, il faudra veiller aux différents éléments à retoucher : Le carrelage au sol doit être refait pour un nouveau carrelage qui donnera plus de vie à votre salle de bain. La plomberie doit être rénovée avec des matériaux de qualité. L’installation d’un meuble de toilette dans la salle de bain qui comprendra suffisamment de compartiments pour vos objets de toilette. Profitez-en pour moderniser votre salle de bain en installant un radiateur sèche-serviette. Faut-il installer une douche ou une baignoire ? Tout dépendra de l’espace alloué pour la rénovation de la salle de bain. Si vous êtes dans un appartement, il est préférable d’installer une douche pour avoir plus d’espace. Dans le cas où la salle de bain est suffisamment grande, l’installation d’une baignoire sera plus appropriée, mais aura un coût plus important. Faites appel à un entrepreneur qualifié pour la rénovation de votre salle de bain et vous risquez de ne plus reconnaître votre salle de bain renouvelée à la fin des...

Lire plus

Comment faire une rénovation de la salle de bain

Affiché par sur octobre 6, 2014 dans Blog | 0 commentaires

La salle de bain est l’une des pièces qui exigent une rénovation constante parce que c’est le lieu où nous passons le plus de temps pour notre toilette. Mais cette rénovation doit correspondre à vos goûts et à votre budget. Faire appel à un décorateur intérieur Pour donner un meilleur goût à votre salle de bain, vous pouvez faire appel à un designer d’intérieur qui va étudier chaque recoin de votre salle de bain afin de proposer les plans de design. Chaque design proposé par le décorateur prend en considération plusieurs éléments décoratifs à savoir les différents supports qui vont accueillir les serviettes, les savons et d’autres outils.  Comment donner un meilleur style à votre salle de bain ? Plusieurs éléments décoratifs doivent entrer dans le processus de changement de style de votre salle bain : Il est possible de maintenir un doux éclairage dans une salle de bain afin de donner un aspect harmonieux. Ne choisissez pas les baignoires austères qu’on trouve dans tous les magasins. Faites le choix d’une baignoire avec un design original. L’utilisation des crochets pour suspendre vos vêtements de toilette doit correspondre au décor de la salle de bains. Les miroirs ne sont pas uniquement destinés à faire du maquillage; c’est aussi un élément important dans la rénovation salle de bain. Choisissez de préférence un grand miroir avec du style sur les bordures. Quelles sont les parties à rénover dans une salle de bain ? Si vous souhaitez remettre à neuf votre salle de bain, il faudra veiller aux différents éléments à retoucher : Le carrelage au sol doit être refait pour un nouveau carrelage qui donnera plus de vie à votre salle de bain. La plomberie doit être rénovée avec des matériaux de qualité. L’installation d’un meuble de toilette dans la salle de bain qui comprendra suffisamment de compartiments pour vos objets de toilette. Profitez-en pour moderniser votre salle de bain en installant un radiateur sèche-serviette. Faut-il installer une douche ou une baignoire ? Tout dépendra de l’espace alloué pour la rénovation de la salle de bain. Si vous êtes dans un appartement, il est préférable d’installer une douche pour avoir plus d’espace. Dans le cas où la salle de bain est suffisamment grande, l’installation d’une baignoire sera plus appropriée, mais aura un coût plus important. Faites appel à un entrepreneur qualifié pour la rénovation de votre salle de bain et vous risquez de ne plus reconnaître votre salle de bain renouvelée à la fin des...

Lire plus

L’élagage sous tous ses aspects

Affiché par sur octobre 6, 2014 dans Blog | 0 commentaires

L’élagage est une tâche qui consiste à tailler les branchages d’un arbre pour des raisons diverses. Les justificatifs de cette action peuvent se retrouver sur le plan esthétique, afin de favoriser le développement de l’arbre ou alors pour l’alléger. Deux justificatifs de l’élagage Deux raisons majeures justifient l’élagage des arbres : L’apport esthétique : sous l’effet des vents puissants, certaines branches d’arbre peuvent finir par se briser et pendre lamentablement le long du tronc. De même, les branches asséchées et mortes ne se détachent pas toujours rapidement de l’arbre. Tout cela réduit le potentiel esthétique de l’arbre et du jardin qui semblent mal entretenus. En enlevant ces branches inutiles du tronc, la beauté de l’espace est restaurée et les risques d’incidents dus à la pendaison de ces branches sont limités. L’allègement de l’arbre : le poids de certaines branches peut être trop important pour l’arbre qui va inévitablement ployer et à la fin, céder. Pour corriger cela, il faudra élaguer les branches trop lourdes ou alors, en réduire les innombrables branchages. La quête de la stimulation de la pousse La photosynthèse est un phénomène particulièrement stimulant de la croissance des arbres. Le rôle non négligeable de la lumière sur la pousse des plantes est limité lorsque les branches poussent de manière trop serrée. Ici, elles s’empêchent les unes les autres de recevoir la lumière utile à leur évolution et par conséquent, au développement de l’arbre. La coupe des branches superflues est aussi une aubaine dans ce cas de figure. La panoplie des techniques d’élagage Elles sont de deux sortes : L’élagage préventif : par cette technique, les repousses de l’arbre sont retirées au fur et à mesure de la pousse. L’emploi de cette méthode permet de ne pas avoir à élaguer de manière tardive. De même, elle permet de donner peu à peu une forme particulière à votre arbre dont vous suivrez particulièrement l’évolution. La gestion des feuillages touffus : dans les feuillages touffus, vous retrouvez un amoncellement de branches brisées, de feuilles mortes, de branches asséchées. Enlever progressivement ce type de branches permet d’obtenir les bénéfices de l’élagage que sont l’allègement, la croissance et la beauté de l’arbre. Vous pouvez réaliser cette tâche au fur et à mesure ou alors, en une seule fois au cours du grand nettoyage de votre arbre. L’élagage est une action qui peut aussi être désignée sous le nom d’émondage. Dans tous les cas, chacune des terminologies désigne la même réalité qui est la restauration de l’aspect visuel de l’arbre ainsi que de son état de...

Lire plus

Le traitement des sols et le paysagiste:

Affiché par sur septembre 8, 2014 dans Blog | 0 commentaires

L’aménagement paysager permet la sélection des sols et leur enrichissement dans le but d’obtenir des cultures vigoureuses. Les techniques appliquées sont nombreuses et varient en fonction des saisons et de la qualité de la terre. Le traitement des sols : Il peut arriver que la terre soit soumise à une circulation intense et qu’elle finisse par s’aplatir. Elle doit être creusée en profondeur et retournée, pour être en mesure de recevoir des plantes. Par le même processus, elle est désormais capable d’absorber l’eau, l’air et les fertilisants. Cette technique est appliquée sur des terres arides qui nécessitent un investissement considérable, sans lequel on peut conclure que la terre soit inexploitable. Le traitement des plantes : Il s’agit d’appliquer des produits qui éloignent les rongeurs et les parasites. Ils protègent les plantes contre l’action dévastatrice, mais en même temps, on ne peut consommer les produits sans les laver, à cause des effets secondaires sur la santé. Le paysagiste prend donc des précautions pour ne pas s’étouffer ou inhaler ces insecticides quand il les applique. Les plantes ainsi traitées vont pouvoir accumuler des feuilles, des racines et des tiges pour un rendement meilleur. Les précautions dues aux variations des saisons :  Un début de fertilisation se fait dès le début du printemps par l’application d’un engrais pour verdir le gazon. Une deuxième application est faite en été pour protéger le gazon de la chaleur. Enfin, une troisième application d’un engrais riche en phosphore et potassium est faite en automne pour préparer le gazon à affronter l’hiver. Ce procédé appliqué sur la culture du gazon est étendu sur les cultures vivrières, pour les jardins sur des terrasses ou sous des hangars. Les domaines d’action du paysagiste : Il est sollicité régulièrement pour aménager des jardins publics et résidentiels. Il travaille avec des matériaux aussi divers que des pierres, des roches, des arbres et fleurs. Il se fait seconder quelquefois par un plombier ou un électricien quand il faut prévoir des jets d’eau ou des jeux de lumière. La partie importante de ses marchés est exécutée en été, les intempéries faisant en sorte qu’il travaille moins pendant les autres saisons. Le cout de la main-d’œuvre du paysagiste est élevé, car il déplace un véhicule et quelquefois une grue pour retourner le sol avant de faire des cultures. Il s’expose aux intempéries parce qu’ il travaille essentiellement à l’extérieur où il est affecté négativement par le climat sans une protection adéquate. Pour apprendre davantage sur les aménagements paysagistes visitez le site web de Aménagements Multi-Paysage...

Lire plus

Le bien-fondé de la signalisation routière

Affiché par sur août 13, 2014 dans Blog | 0 commentaires

Le transport routier est l’un des modes de transport le plus employés de nos jours. À cet effet, de nombreuses marques d’indication sont disposées de part et d’autre de la route afin de mieux organiser la circulation et assurer la protection de tous les usagers.  Bon à savoir Il existe une panoplie de panneaux de signalisation. Chaque panneau matérialisé par un signe donne une indication à suivre. Le manque de respect de ces signes peut occasionner un certain nombre d’accidents. Il importe de savoir que : Tous les usagers de la route sont tenus de respecter le Code de la route. Un panneau de signalisation se conforme avec les normes nationales ou internationales. La vigilance Pour maintenir l’ordre et la sécurité, des plaques signalétiques sont disposées par les pouvoirs publics à tous les endroits importants où il y a une nécessité de le faire. Ceci afin de réguler l’important trafic d’usagers qui empruntent la route chaque jour. Des postes de contrôle de policiers et de détecteurs sont aussi positionnés de part et d’autre pour veiller à la stricte application des consignes de conduite en particulier les dépassements de vitesses. Les condamnations Tous les automobilistes doivent appliquer le Code de la route. Tout contrevenant risque de se faire verbaliser ou condamner selon la réglementation en vigueur. Les peines varient en fonction du degré de violation et des effets occasionnés. Les peines et sanctions les plus communes sont : Le retrait des points : il s’agit d’une mesure punitive qui a pour but de vous interpeller à plus de prudence et de vigilance en vous retirant des points sur votre permis de conduire. Elle s’applique aux infractions mineures. La pénalité : pour des cas d’atteintes majeures. La suspension de votre titre de conduite arrive très souvent lorsqu’en cas d’infraction, un accident grave s’est produit. Cette suspension peut être d’une durée indéterminée. La détention : C’est la plus forte sanction. Le contrevenant est incarcéré pour avoir causé des pertes de vies. La durée de la peine dépend de la sentence prononcée par la justice. La disposition des panneaux La plupart du temps, les panneaux routiers sont installés dans un espace bien dégagé sur les côtés de la route. Ils sont de grands formats afin d’être facilement identifiables. Les indications qui y sont marquées sont faites de couleurs fluorescentes et écrites dans la langue majoritairement pratiquée dans la zone. Les panneaux de signalisation contribuent à une bonne harmonisation de la circulation routière. Tous les usagers doivent scrupuleusement suivre les indications prescrites dans ces panneaux afin d’éviter les embouteillages et les bouchons ou d’être sous peine de sanctions et/ou d’accidents graves ou mortels. Pour plus d’informations, allez sur le site web : Signoplus et...

Lire plus

Sécurité du courant électrique : 5 questions fréquemment posées

Affiché par sur juillet 23, 2014 dans Blog | 0 commentaires

Les accidents électriques sont en grande partie évitables grâce à des pratiques de travail sécuritaires. Des exemples de ces pratiques sont l’usage des équipements électriques avant l’inspection ou la réparation. Vous trouverez ci-dessous cinq aspects de nature à vous édifier :   1- Protection contre les parties métalliques sous-tension Une rupture de l’isolation de la machine ou d’un outil électriques peut rendre ces pièces métalliques chaudes ou sous tension, ce qui signifie qu’elles conduisent l’électricité. Si vous touchez ces pièces sous tension, cela peut provoquer un choc électrique, une brûlure, ou une électrocution. La meilleure façon de vous protéger lorsque vous utilisez des outils ou des machines électriques est d’établir un chemin de faible résistance. 2- Comment empêcher un démarrage accidentel d’un équipement ?  Les procédures de verrouillage/débranchement vous protègent contre les dangers de la mise en service accidentelle ou imprévue de l’équipement électrique et sont nécessaires pour l’industrie en général. Les exigences pour des applications de construction sont le verrouillage et l’étiquetage de circuits. Ces procédures garantissent que les équipements électriques soient mis hors tension avant qu’il soit réparé ou inspecté, ce qui vous protège contre l’électrocution ou les chocs. 3- Protection des lignes électriques aériennes ? Avant de travailler dans ou à proximité des lignes électriques aériennes, assurez-vous de maintenir une distance de sécurité pour les lignes et, pour découvrir les lignes à haute tension, reliez l’équipement comme des grues qui peuvent devenir sous-tension. Si vous travaillez sur les lignes électriques, veiller à ce que les lignes soient mises hors tension par le propriétaire ou l’exploitant des lignes. D’autres mesures de protection comme la garde ou l’isolation des lignes aident à prévenir tout contact accidentel. 4- Protection de l’équipement personnel ? Les employés qui travaillent directement avec l’électricité devraient utiliser l’équipement de protection individuelle requis pour les emplois qu’ils occupent. Cet équipement peut comprendre des gants de caoutchouc isolants, des hottes, des manches, des nattes, des couvertures, des tuyaux de ligne et des casques de protection industriels qui visent à réduire le risque de choc électrique. Tous ces équipements les aident à réduire les risques d’accident électriques. 5- Quel rôle jouent les outils ? Des outils appropriés et correctement entretenus aident à protéger les travailleurs contre les risques électriques. Vérifier chaque outil avant de l’utiliser est important. Si vous trouvez un défaut, retirez-le immédiatement du service. Lorsque vous utilisez un outil pour gérer les conducteurs sous tension, assurez-vous qu’il est conçu et construit pour résister aux tensions à laquelle vous l’exposez. La sécurité et la santé ajoutent de la valeur à votre entreprise et votre lieu de travail. Grâce à des efforts de coopération, les employeurs et les employés peuvent apprendre à identifier et à éliminer les risques électriques.  Pour en savoir plus, voir Services Électriques Larochelle...

Lire plus

Renfoncer votre fondation avec un pieu

Affiché par sur juin 26, 2014 dans Blog | 0 commentaires

Afin d’assurer la pérennité de votre fondation, optez pour son renforcement lorsque vous remarquez un défaut de stabilité. Qu’est-ce qui vous y conduit ? Le dosage de béton, la profondeur de la fondation et la taille des semelles sont les paramètres qui déterminent la résistance aux charges d’un édifice. Cette résistance n’est donc pas illimitée et peut être surpassée si vous ne respectez pas le plan d’occupation que vous avez initialement proposé à l’entrepreneur de construction. Vous vous demandez certainement quel est le rapport. En effet, l’entrepreneur tient compte de vos aspirations d’occupation de l’édifice avant de définir les résistances minimales au niveau des fondations. Consultez l’avis d’un expert Pour décider de la nécessité de renforcer votre fondation, vous devez consulter l’avis d’un expert. Vous pourriez à l’origine faire appel à un inspecteur de maison ou de bâtiment afin qu’il puisse déterminer si votre fondation comporte d’éventuels dégâts. Le poids de l’édifice surpasse les prévisions, les dégâts se matérialisent initialement au niveau des fondations par l’apparition des fissures. Cette hypothèse pourra vous être confirmée par l’inspecteur de bâtiment ou tout autre expert du génie civil. Comment renfoncer votre fondation Lorsque vous avez établi la nécessité de renforcer votre fondation, vous pourriez donc solliciter l’utilisation du pieu et notamment du modèle « Foncé ». Ce modèle est particulièrement indiqué pour les travaux de renfoncement des fondations. Vous devez néanmoins prévoir un matériel sophistiqué pour sa mise en place. Notez qu’il est très difficile de battre un objet dans un sol qui est chargé par un bâtiment. Il est indispensable de prévoir un vérin de capacité maximale si vous voulez avoir une chance de vous en sortir. Avantage de la technique Le pieu foré possède l’avantage majeur d’être utilisable dans les espaces réduits, ce qui facilite son insertion au côté des semelles d’un bâtiment préexistant. La nécessité d’un minimum d’espace pour la mise en place est également favorable aux travaux de renfoncement de fondations en milieu urbain et périurbain avec un impact amoindri comparé à d’autres formes de renfoncement de fondation. Cette technique est également économe en termes de béton et autres ustensiles de mise en œuvre. Modèle de fabrication Le pieu foncé tout comme la plupart des pieux est préfabriqué avant d’être battu dans le sol à l’aide d’un vérin. Afin de minimiser les efforts du vérin, on peut envisager de couler le béton dans le canal généré par la machine à forer après y avoir fixé les armatures indispensables à sa stabilité. Pour des mesures de sécurité, ce modèle de fabrication doit répondre aux exigences en matière de dosage de béton prescrites par la réglementation en vigueur. Le pieu foré vous permet de renforcer votre fondation de manière à garantir sa pérennité et sa...

Lire plus

Le Chauffage Central Et Non Central

Affiché par sur février 24, 2014 dans Blog | 0 commentaires

Un chauffage à Montreal peut être central ou non central. Pour un chauffage central, la chaleur est générée sur une zone spécifique avant d’être partagée vers les autres pièces. Dans ce contexte, un générateur de chaleur comme par exemple une pompe à chaleur ou une chaudière, produit de la chaleur. Ce générateur est alimenté avec un combustible destiné à chauffer l’eau circulant dans le circuit de chauffage. L’eau est par la suite envoyée vers des émetteurs de chaleur comme les radiateurs ou les planchers chauffants. Ensuite, l’eau revient vers le générateur. Quand elle revient, sa température s’est abaissée. Sur un chauffage central, le générateur est indissociable aux émetteurs. Dans ce sens, une chaudière ne peut servir à rien s’il n’y a pas de radiateurs. Dans le cas d’un chauffage non central, il fonctionne inversement au système de chauffage central. Autrement dit, le système est décentralisé puisque la production et la diffusion de la chaleur sont réalisées à l’intérieur d’une même ambiance. Tous les appareils sont alimentés avec du combustible ou de l’énergie. On sous-entend par chauffage non central les convecteurs électriques, les foyers inserts et les poêles. Ce sont des appareils autonomes ou indépendants. Quand des convecteurs électriques sont installés par ajout d’appareils indépendants, il ne s’agit point d’un chauffage central. Pour plus d’infos contactez confort expert...

Lire plus

Fissure Fondation: Pourquoi Et Comment?

Affiché par sur février 20, 2014 dans Blog | 0 commentaires

Selon le climat, les fondations peuvent subir des modifications dans leurs structures. Pour prévenir l’apparition de ces lésions, il est important de veiller à ce que la base des fondations soit solide. Par exemple, lorsque la fissure fondation est profonde et qu’elle s’étend de l’assise de la fondation jusqu’au sol, il est fort probable de voir apparaître des fissures graves au niveau des murs de la construction. Ce qu’il faut savoir alors c’est que la fissure fondation n’est que le symptôme d’un problème plus « profond » au sens littéral du terme. Il est donc conseillé de ne pas prendre à la légère ce type de problème. Un diagnostic détaillé permet de son côté de constater si les fissures sont dues à un souci superficiel ou plus grave. Cependant, remédier à ces fissures n’est pas chose impossible. On est alors face à deux alternatives possibles. Si la fissure est légère, il faudra attendre quelque temps avant de procéder aux travaux de réparation. Néanmoins, si elle est déjà assez profonde, il est impératif d’y remédier dans les plus brefs délais. Ce problème est à considérer avec sérieux dans la mesure où les fondations d’une construction sont la base de sa longévité et de sa qualité. Pour plus de renseignements allez sur le site web Le Groupe Expert...

Lire plus